1er Novembre 2018, un seul héros : l’ETUSA , L’incroyable avancée en arrière de l’Algérie

Les receveurs de l’ex RSTA sont célèbres pour leur cri de guerre : « Avancez l’arrière ! ». Boumediene quant à lui promettait en 1965 qu’on allait devancer l’Espagne à tout point de vue au bout de trois ans. Celui qui avait honte de dire qu’il s’appelait Mohamed Boukharouba et qu’il était chaoui de pure souche, nous a enseigné le 1er Novembre à travers des défilés militaires auxquels on était obligé d’assister debout pendant des heures sur la route moutonnière à regarder des tanks et des étoilés défiler alors qu’on était en âge de confectionner des marionnettes dont il était pourtant es-maître.

 

Ceux qui sont venus après sa mort, ont remplacé l’arabisation par l’islamisme. Ce qui est presque pareil. Ils ont poussé l’audace jusqu’à appeler une cadre de l’UNESCO pour en faire la ministre de l’éducation. Après avoir été traitée de descendance juive et de tenue non réglementaire, cette dernière s’est montrée plus tenace que ne le croyaient ceux qui l’on convoquée et qui doivent être les mêmes qui ont offert la datte et le lait à Mohamed Boudiaf.

 

Dès son arrivée  Belghebrit, soumet à rédaction l’ensemble des élèves, des enseignants et des inspecteurs  relevant de son secteur à la question suivante : « Que représente le 1er Novembre ? » Réponse unanime : « le premier jour du mois de novembre ! ». Deuxième exercice : « Qui est la Kahina ? »  Réponse unanime : « Une juive comme vous ! ». Troisième interrogation : « Qui est Massinissa ? ». Réponse unanime à mains levées comme à l’APN : « Un Romain ! ».

 

Tous des étrangers donc ? Mais alors, qui a bien pu faire ce pays ? Existait-il avant les Romains, les Byzantins, les Arabes et les Ottomans ? A croire que non. Peut-être que ce n’était qu’une Atlantide à l’envers. C’est à dire une civilisation engloutie après avoir été envahie. Ce pays n’existe selon les médias occidentaux que depuis que l’équipe de football a atteint les 8ème de finale de coupe du monde et surtout depuis que l’impotent Bouteflika s’est porté hier candidat pour un 5ème mandat tétraplégique au sens politique et économique.

 

  1. Kassi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :