Ahmed Ouyahia : «l’académie de Tamazight sera mise en place avant la fin de l’année »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia annonce que l’Académie algérienne de la langue amazighe sera mise en place « avant la fin de l’année en cours ». S’exprimant à l’occasion de l’inauguration, aujourd’hui de la 23ème édition du salon du livre d’Alger (SILA), il précise que le Haut commissariat à l’Amazighité (HCA) poursuivra normalement sa mission.

« Le HCA joue un rôle important dans la promotion de la langue amazighe et continuera à accomplir sa mission en coordination avec l’Académie », dit-il. Ahmed Ouyahia s’est félicité, lors d’un échange avec le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, « des efforts de l’Etat dans la promotion de la langue amazighe, qui a été élevée au rang de langue nationale et officielle aux côtés de la langue arabe », appelant, par la même occasion, à encourager l’édition d’ouvrages en Tamazight.

Tout en déplorant le fait que certains tentent de semer la confusion au sujet de cette question (Tamazight), le premier ministre a mis en avant, dans ce  sens, les efforts entrepris par le ministère de l’Education nationale qui a élargi l’enseignement de la langue amazighe à travers 30 wilayas du pays.

Il est à rappeler que la loi organique relative à la création de  l’Académie algérienne de la langue amazighe, adoptée en juin dernier par le Parlement, vise à doter la langue amazighe des outils nécessaires à sa promotion et à son développement.

La loi définit les missions, la composition, l’organisation et le fonctionnement de cette instance, placée auprès du président de la République et dont la création est prévue par l’article 4 de la Constitution, amendée en 2016. 

L’Académie est chargée notamment de recueillir le corpus national de la langue amazighe dans toutes ses variétés linguistiques, d’établir la normalisation de la langue amazighe à tous les niveaux de description et d’analyse linguistique, et d’élaborer un dictionnaire référentiel de la   langue amazighe. 

La composition de l’Académie est fixée à 50 membres au plus, choisis parmi les experts et compétences avérés dans les domaines des sciences du langage et en rapport avec la langue amazighe et les sciences connexes. L’Académie disposera d’un Conseil, d’un Président, d’un Bureau et de Commissions spécialisées.

 Massinissa Ikhlef 

   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :