Après quelques minutes de précipitations:Alger nage dans l’eau

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les quelques goûtes de pluie qui se sont abattues sur Alger ce soir, en l’espace de quelques minutes, ont suffi pour inonder des quartiers entiers de la capitale. Les précipitations de ce soir ont mis à nu, une fois encore, le bricolage des services chargés de la voirie et des réseaux divers (VRD) aussi bien des communes que de la wilaya d’Alger.

En effet, des images dignes de l’apocalypse sont diffusées en direct sur les réseaux sociaux. Ces photos et vidéos prises par des citoyens montrent des rues inondées au bout de quelques instants. Dans le quartier de Belouizdad (ex-Belcourt), les rues sont devenues impraticables vu le niveau d’eau qui a grimpé de manière spectaculaire, faisant d’ailleurs éclater des conduites d’évacuation des eaux usées. Même constat au quartier du Ruisseau voisin, où le bâtiment abritant la Cour d’Alger est montré baignant dans une mare d’eau. On signale des trémies complètement hors d’usage à l’instar de celle de la place du 1er Mai ou de Bab Ezouar. Dans la foulée, le tramway est sans doute à l’arrêt étant donné que son itinéraire, truffé d’imperfections, a toujours été le premier à être inondé en pareille circonstance.

A l’heure où M. Abdelkader Zoukh, le wali d’Alger, se gargarise de discours sur les smartcities, les villes intelligentes, la ville, elle, nage dans l’eau. La ville est sale et l’incivisme est galopant. De ce fait, il est peut-être utile de rappeler à notre super administrateur que la première des précautions qui a toujours de mise au début de l’automne est de curer les avaloirs.

Ramdane Yacine

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :