Bouira, la mouche de l’olive revient

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La mouche de l’olive a semé la panique chez les agriculteurs cette semaine à Bouira. En effet, des oléiculteurs ont signalé l’apparition de cette maladie depuis quelques jours au niveau de la wilaya de Bouira. Les communes les plus touchées sont celles du nord/est, notamment El Esnam,  At Laaziz, Bechloul, M’chedallah.

Alors que jusqu’ici, le rendement en huile a toujours été important dans cette wilaya classée deuxième au niveau national. Cette année, on s’attendait à plus de quantité du liquide au vu des grandes quantités de pluies qui sont tombées ces derniers jours. Les oléiculteurs se frottaient déjà les mains en attendant l’arrivée de la saison de la cueillette.

Et revoilà cette mouche qui fausse tous les calculs et les prévisions optimistes des agriculteurs. Réunis en séminaire au niveau de la chambre de l’agriculture de la wilaya de Bouira, les oléiculteurs ont tiré la sonnette d’alarme. Ils ont sollicité les autorités locales en vue de leur venir en aide. «Si non nous allons voir ce que nous pouvons faire nous-mêmes afin d’éliminer les méfaits de cette mouche ou du moins en réduire les effets néfastes » a déclaré un agriculteur devant ses camardes accablés.

Rappelons que les dommages causés par cette maladie de l’olive sont tellement désastreux que la crainte qu’elle fait naitre donne des sueurs froides aux fellahs. L’olive touchée pourrit d’abord puis tombe avant maturation en devenant rougeâtre. De nombreux citoyens, pourtant  non initiés, ont remarqué cela dans certaines oliveraies un peu partout.   

Les oléiculteurs espèrent une solution rapide dans un remède qui viendrait de leur tutelle avant qu’il ne soit trop tard.

                                                                                                    Slimane Chabane   

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :