Crise de l’APN : La commission juridique entérine le constat de vacance du président

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le processus de destitution illégale du président de l’APN continue son bonhomme de chemin. La commission juridique, réunie pour la forme ( les carottes étant cuites ailleurs ) a rendu son verdict entérinant la « vacance du poste de président » , décidé par le bureau de l’APN.

« Après avoir été informés de la décision du bureau, l’ensemble des membres de la commission juridique ont confirmé que tous les éléments juridiques de l’état de vacance sont réunis, pour incapacité du président de l’Assemblée Populaire Nationale à assurer ses fonctions, à cause de son désaccord avec les députés et son refus de démissionner », a déclaré le président de la commission juridique Amar Djillali devant la presse.

Par l’ensemble des membres de la commission juridique, il faut comprendre les membres affiliés aux partis de l’allégeance, l’opposition n’étant pas présente à cette réunion des putschistes.

Le processus sera achevé avec le vote d’un nouveau président en plénière dans un délais « réglementaire  » de 15 jours. Mais tout porte à croire que la destitution illégale de Said Bouhadja aura lieu au courant de la semaine prochaine. Les putschistes ont hâte d’en finir avec leur adversaire car ils sont pressés par le calendrier protocolaire. Said Bouhadja doit être évincé avant le 1er Novembre pour ne pas le voir à coté du président de la république lors des cérémonies officielles de la fête de la révolution.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :