Décès de Fatima-Zohra Oufriha : L’Algérie perd une grande figure intellectuelle

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Triste nouvelle. Fatima-Zohra Oufriha n’est plus. La grande sociologue, économiste et moudjahida, hospitalisée à Alger, il y a quelques jours, est décédée aujourd’hui, 22 octobre 2018, des suites de deux AVC.
Originaire de Tlemcen, Fatima-Zohra est née, il y a 75 ans, au Derb Sidi Bouabdallah. Fréquentant l’école coranique éponyme et l’école française, elle poursuit ensuite ses études secondaires à Tlemcen où elle se distingue par sa vivacité d’esprit et sa grande intelligence.
Après l’obtention de son bac, elle part en France pour y poursuivre ses études universitaires. L’Algérie étant en guerre, elle milite pour la cause de l’indépendance de l’Algérie et rejoint la Fédération de France du FLN dont elle sera un membre très actif et très valeureux.
Au lendemain de l’indépendance, elle choisit de rentrer au pays pour aider à sa reconstruction. En brillante économiste, elle sera associée aux premières négociations commerciales algériennes avec la France.
En 1972, elle soutient sa thèse de doctorat en économie, devenant ainsi la première femme à obtenir ce titre dans tout le Maghreb. Quelques années plus tard, elle passe son concours d’agrégation devant un jury international. Fatima-Zohra Oufrira sera également titulaire d’une licence en sociologie, d’un certificat de démographie, d’une licence d’histoire et d’un DES en droit privé. Au cours de sa longue et brillante carrière professionnelle, Mme Oufriha-Bouzina occupe entre 1967 et 1969, le poste de chef de projet industriel à l’OCI (Accords de coopération algéro-français de 1965), puis entame, en 1970, une carrière dans l’enseignement supérieur. Détachée à l’ENSAG (École nationale supérieure d’administration et de gestion) puis à l’INSEG (Institut national de stratégie globale), elle prend sa retraite de l’enseignement supérieur en 1999, tout en poursuivant ses activités de recherche et de publication au sein du CREAD.
Fatima-Zohra Oufriha est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et contributions à des manifestations scientifiques internationales parmi lesquels on peut citer : « Cette chère santé », « Système de santé et population en Algérie », « Industrialisation et transfert de technologie en Algérie », « Tlemcen : capitale musulmane : le siècle d’or du Maghreb central », « Hommes célèbres du Maghreb central », « Au temps des grands empires maghrébins : la décolonisation de l’Histoire de l’Algérie »…
Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :