Le Maire RCD de Fenaia tire à boulets rouges sur le wali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le wali de Bejaia  fraîchement nommé a commis l’impair d’inviter le président de l’APC de Fenaia et l’association des parents d’élèves de l’école primaire Les Martyrs Mouhoubi (Larbatache) à la wilaya et se dérober dès leur arrivée. Le maire a même poireauté dans la salle d’attente de 08 H30 du matin jusqu’à 17H00 pour qu’on lui signifie à la fin  l’impossibilité d’être reçu.

Le Maire et l’association des parents d’élèves ont été pourtant invités officiellement par le wali afin de discuter et trouver une solution au conflit qui secoue l’école primaire et qui a poussé les parents d’élèves à fermer la route nationale n°12, en signe de détresse.

L’impair du wali et son manque de tact ont poussé le maire de Fenaia, d’obédience RCD, à sortir de sa réserve et s’adresser aux citoyens de sa commune en termes pleins de colère envers ce commis de l’Etat. Mais aussi pleins de détermination d’aller de l’avant pour confirmer l’autorité de l’élu .

« Un commis de l’Etat qui se comporte ainsi vis-à-vis d’un Élu du peuple et d’une délégation de citoyens réclamant leur dû n’est pas digne de recevoir notre respect! », écrit – il entre autres avant d’assurer que « que dorénavant, toutes nos actions au sein de la commune ne seront que des actions politiques pour une vérité cristalline et une humiliation muselée ! ».

Moussa T

Ameslay retranscrit ici le texte intégral de la déclaration de M. Farid Bali, maire de Fenaia :

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Par la présente, j’ai le regret de vous informer qu’aujourd’hui un affront des plus vils, un comportement teinté d’un avilissement naturel a été avorté par le nouveau wali de Béjaia, M. Maabed Ahmed ; qui à peine a mis les pieds sur nos terres s’autoproclame Arès des Aurès! Plutôt boiteux que fils prodigue…

Après nous avoir fait déplacer jusqu’à sa demeure, monsieur nous fait la surprise d’avoir des intérims, qui prestement nous annoncent que le wali ne peut nous recevoir. En effet, la délégation de parents d’élèves a été invitée par le wali lui-même et accompagnée de son intermédiaire, M. le Chef de Daïra, mais elle s’est vue refuser l’accès sous prétexte que la route est encore fermée! Pourquoi l’inviter pour l’humilier ensuite? Quant à moi, par déontologie je me suis fait annoncer à huit heures trente, et j’ai attendu jusqu’à 17h30 pour que son Chef de cabinet me dise que c’est un malentendu et qu’il me demande des excuses.
Un commis de l’État qui se comporte ainsi vis-à-vis d’un Elu du peuple et d’une délégation de citoyens réclamant leur dû n’est pas digne de recevoir notre respect!

Que cette personne révise ses acquis car aucun article de loi ne me met sous son autorité. Je le défie du contraire! Comme l’énonçait le Comte de Mirabeau : « Allez dire à votre roi que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous ne sortirons que par la force des baïonnettes». Et que les citoyens de ma commune ne sont nullement des sujets à la botte d’un commis qui se croit intronisé wali ! Car comme disait V. Hugo: « La dernière raison des rois, le boulet. La dernière raison des peuples, le pavé. »
À partir de maintenant, cette personne nous donne l’occasion de réhabiliter la lutte pour réhabiliter l’élu. Et que dorénavant, toutes nos actions au sein de la commune ne seront que des actions politiques pour une vérité cristalline et une humiliation muselée !
Que ce monsieur sache que je suis un enfant du peuple, que je ne renierai jamais mes citoyens pour plaire! Même si un jour ma société se trompe, je serai toujours à ses côtés, dans le bonheur comme dans l’adversité. Oui j’ai été près des citoyens quand ils ont énoncé leurs doléances et je continuerai ainsi, quitte à crisper ceux qui osent nous zyeuter de haut!
Et toujours sur les traces du grand HUGO, je termine par attester que : « Les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelques fois des bandits, les peuples jamais ! »

Cordialement

Farid Bali, président d’APC de Fenaia

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :