Les élus RCD de Bouira tirent la sonette d’alarme sur l’état désastreux des écoles

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le groupe RCD / APW de Bouira vient pour la troisième fois consécutive d’interpeller le Wali et l’exécutif de l’APW, formé par le RND, le FFS et TAJ sur l’état désastreux du secteur de l’éducation à travers toutes les communes.

 » Certaines écoles sont fermées et d’autres sont achevées mais jamais réceptionnées ni ouvertes à ce jour, à Lakhdaria, Dechmia, Chorfa, etc.  » , rapportent les auteurs de la déclaration.

 » Le Lycée d’Aghbalou et la majorité des écoles primaires ne sont pas reliés au réseau téléphonique et internet. D’autres ne sont même pas raccordés au gaz de ville, et l’hiver s’annonce rude, comme c’est le cas au CEM  Djellaoui Amarouche à Haizer ou l’école primaire Chahid Bechkir Med au village M’laoua,commune de Bechloul », relèvent encore les élus RCD.

Le groupe RCD presse les pouvoir publics de  » réhabiliter l’étanchéité, le dallage des cours , octroyer des tableaux magiques, construire des murs de clôture, de lever une opposition citoyenne à l’Ecole Boutaous Med, Ras-Bouira, libérer l’acquisition des logements en dehors des établissements scolaires »

Par ailleurs, les élus APW du RCD appellent les pouvoirs publics à mettre plus de rigueur concernant le contrôle du travail au noir, devenu pratique courante de certaine entreprises exploiteuses de main d’œuvre, sans respect des lois du travail.

 

 

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :