Ouaguenoun : Distribution de logements sociaux.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’entreprise publique COSODER s’apprête à livrer 1000 logements sociaux qu’elle réalise à Tamda au profit de la commune de Ouaguenoune. Celle-ci a entamé la dernière phase pour mettre ces logements à la disposition de l’OPGI aux fins de leur réception et de gestion, une fois distribués, bien sûr, par une commission que présidera le Chef de Daira d’après les textes en vigueur.

Les demandeurs attendent avec impatience cette distribution notamment les citoyens de Tamda. Eux qui n’ont pas reçu leurs quotes-parts  d’aides en habitat rural depuis sa mise en œuvre, pour une raison simple : ces derniers n’ont pas d’actes de propriété ni certificats de possession de leurs parcelles constructibles du fait que tous les terrains à Tamda sont domaniaux selon le Sénatus Consulte de 1864. C’est cette situation, selon leur comité de village, qui incite les résident de Tamda à exiger la satisfaction de toutes les demandes de leurs concitoyens afin de compenser les aides à l’habitat rural non reçues.

Pour toutes ces raisons, ils sont déjà en effervescence. Pour un demandeur de logement social de ce village, il n’y a pas uniquement ces raisons qui font monter la fièvre, il y a autre chose.Les demandeurs ont entendu parler, selon ce dernier,d’une amputation de 270 logements au profit des enseignants du pôle universitaire situé à Tamda, par les autorités locales à leur tête l’ancien Wali et des élus de l’époque  à Ouaguenoune  ( APC 2012/2017) . Et de poser aussi cette question : « est-ce que les enseignants universitaires ouvrent droit aux logements  sociaux ? » Les autorités locales ont elles des prérogatives pour changer de destination à ce programme ? Selon des rumeurs qui circulent à Ouaguenoune, ces enseignants bénéficiaires ont déjà reçu les décisions.

Pour le moment, de sources sûres, même l’opération d’enquêtes sociales pour désigner les heureux bénéficiaires de ces logements n’est pas encore entamée. Pour les initiés , les autorités locales attendent, certainement, le coup de fil qui va venir d’en haut au moment opportun. Et ce moment opportun sera le début de la campagne électorale pour un 5eme mandat, dit la vox populi à Ouaguenoune.

A. HAMADI.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :