Salon international du livre d’Alger, C’est parti pour la 23e édition

Le 23e Salon international du livre d’Alger a été inauguré aujourd’hui, lundi 29 octobre 2018, au Palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger) par le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, accompagné du ministre de la culture et de membres du gouvernement.

Pendant une décade, les passionnés de lecture auront le loisir de découvrir les dernières nouveautés éditoriales, proposées par plus de 1000 maisons d’éditions, représentant 47 pays dont la Tunisie, le Maroc, L’Égypte, la Syrie, la France, l’Italie, l’Espagne, le Canada, les États-Unis, le Japon, Cuba, la Hongrie, le Cameroun, le Congo, …etc

Invitée d’honneur,la Chine qui occupe un stand de 400m2 proposera au lecteur algérien quelques 10 000ouvrages en langues arabe et anglaise. Les salonnards auront également l’occasion de rencontrer à l’occasion de ce rendez-vous, six auteurs chinois dont le prix Nobel de littérature en 2012, Mo Yan.

Du côté des éditeurs algériens, ils seront 271 à avoir confirmé leur participation à cette édition.

Plus de 300 000 nouveaux ouvrages, entre littérature, sciences, histoire, littérature jeunesse, dictionnaires… seront proposés à des prix que nous gageons à la portée de la bourse du lecteur algérien.

En marge des expositions-ventes, une riche animation gravitera dans et autour des stands avec les ventes-dédicaces de 70 auteurs algériens ainsi que des conférences-débats animés par des écrivains ou des professionnels de l’édition.

Des hommages, il y en aura évidemment encore cette année. Ils seront rendus à des figures marquantes de la littérature et de la culture algériennes parmi lesquelles Abdellah Cheriet, Saïd Boutadjine, Abou Kassem Saâdallah, l’écrivain et archiviste, Mourad Bourboune…etc

A noter enfin que l’accès au Sila reste gratuit.

Kahina A.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :