Tombe du père de Kamel Daoud profanée, la piste salafiste privilégiée

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

“On vient de détruire la tombe de mon père. Le jour de l’anniversaire de sa mort. Et avec lui d’autres tombes à Mesra. Mon village”, a écrit M. Daoud sur son compte Twitter.

En effet, dans la nuit du jeudi à vendredi, la tombe du père de l’écrivain Kamel Daoud a été profanée. D’autres tombes aussi ont eu le même sort. Les premiers indices permettent de dire qu’ils s’agit d’actes de salafistes qui considèrent les pierres tombales comme illicites.

Mais le choix de la date de l’anniversaire du décès du père de l’écrivain pour commettre cet acte odieux laisse penser que l’acte est sciemment dirigé contre l’écrivain et que la profanation des autres tombes n’est que tentative de brouiller les pistes. Sinon comment expliquer la jonction de toutes ces données : lieu, date et identité de la tombe choisie

 

Pour rappel , Kamel Daoud est condamné à mort en décembre 2014 par une fetwa publiée par le leader des salafistes algériens : Abdelfettah Hamadache. Le sinistre prédicateur a été poursuivi par l’écrivain en justice et condamné par la cour d’Oran à 6 mois de prison dont 3 mois ferme.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :