Santé du président Bouteflika : les images « parlantes » d’El-Alia

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président Bouteflika n’a pas « l’alacrité » prétendue. Sa santé n’enregistre également aucune amélioration, comme l’avait prédit, il y a quelques mois, « le douktour » Djamel Ould Abbès. Au contraire, le chef de l’Etat va de mal en pis. Les Algériens découvrent, à chacune de ses rares apparitions publiques, un président très mal en point, qui donne l’impression d’être forcé à un pénible exercice.

En effet, l’opinion publique a découvert, à l’occasion du 1er novembre et de la cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs de la révolution au cimetière d’El Alia, un homme complètement affaibli. Les images diffusées par la télévision et reprises massivement par les internautes sur les réseaux sociaux, sont « parlantes ».  

Elles renseignent, on ne peut plus clair, que la santé de celui qu’on veut présenter pour un cinquième mandat s’est totalement dégradé. Visage blême, regard perdu, le président Bouteflika trouve visiblement du mal à trouver de l’équilibre sur son fauteuil roulant, puisqu’il a fallu, comme on le constate sur l’un des clichés diffusés sur Facebook, bien l’attacher avec des ceintures de sécurité.

C’est la première fois, en tout cas, que les algériens découvrent cette triste image, prise lors d’une cérémonie officielle où l’ambiance était plutôt morose. Effectivement, la haie d’honneur composée du président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, du nouveau président de l’APN, Mouad Bouchareb, du président du conseil constitutionnel, Mourad Medelci, du premier ministre, Ahmed Ouyahia et du chef d’état-major de l’ANP, Gaïd Salah, affichait une mine grise.

Tous ces donneurs de sérénade du 5ème mandat qui appelle l’actuel locataire d’El Mouradia à « continuer sa mission », semblent être, eux-mêmes, choqués par le spectacle affligeant. Mais ils ne peuvent rien dire. Au contraire, ils n’hésiteront pas, dans les tout prochains, de témoigner et de jurer sur les têtes de tous les saints du pays que le chef de l’Etat « gouverne et pourra encore se sacrifier pour le bien du pays »…         


Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :