Assises des femmes progressistes : journée de tous les espoir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En ces temps de signaux de détresse et de stress qu’émet le pays, pris dans les vagues de la clochardisation de la politique, du reniement identitaire et de la falsification des repères, les assises nationales des femmes progressistes, prévues ce samedi, s’annoncent comme une grande rafale de youyous de délivrance.

Durant toute une journée, en tous cas, c’est mieux que rien, plus de 600 femmes auront droit de parole libre pour dire leur ras-le-bol, exprimer leurs attentes, porter sur l’espace médiatique leurs visions du pays et du monde , et dire stop aux violences faites aux femmes.

Ce samedi est, pour les femmes progressistes, le début d’un vaste et long chantier d’affirmation de soi, de mise en orbite d’une structure dynamique qui portera haut et loin la voix féminine Algérienne. Venues de tous les coins d’Algérie, ces femmes belles et rebelles tireront, l’espace d’une rencontre, le débat politique national vers le haut.

Ce samedi, le temps du pays sera conjugué au féminin. Ce samedi, les femmes progressistes chanteront à leur façon et à la face des rétrogrades : Ǧteɣ Abrid an-ɛaddi, i wumi iɣ-tuggadem !

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :