At Laaziz : Beaucoup d’engins, peu de travaux, les citoyens dénoncent leur lenteur

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Jamais de mémoire de citoyen de la municipalité d’At Laaziz, on a vu autant d’engins « débarquer » au chef lieu communal. Trois cases, deux niveleuses, un compacteur, un petit bull … sont, depuis plus de deux semaines, au niveau des deux Bezzit(s), bas et haut, les deux villages formant le chef-lieu de la commune. On n’est pourtant pas en campagne électorale ou s’est-on rappelé tout d’un coup de l’existence de la municipalité la plus pauvre et la moins développée de la wilaya de Bouira ?   

Située à environ une dizaine de kilomètres au nord du chef lieu de wilaya, la dite commune est à vocation agricole, pas de fabriques, pas d’usines, pas d’entreprises …

Les projets lancés ces derniers temps datent de l’ancien mandat (2012/2017).

Il s’agit de l’aménagement de deux pistes agricoles, de bitumage de petits tronçons du chemin communal, et de la réalisation d’un réseau d’assainissement de la localité d’Urtan, une quinzaine d’habitations réalisées dans le cadre de l’aide à l’habitat rural.

C’est cette dernière réalisation qui pose problème. Le réseau d’assainissement prévu parcourra une piste agricole au milieu d’une oliveraie ainsi qu’une huilerie. Comme la cueillette des olives est proche, et que les travaux trainent et risquent de durer, la cueillette des olives et leur transport ne seront pas faciles car l’accès sera fermé. Une dizaines de citoyens sont allés voir le maire pour dénoncer la lenteur des travaux. Leurs propositions étaient soit de faire accélérer les travaux, soit de les arrêter jusqu’après la saison des olives.

Pour le moment, la solution n’est pas encore trouvée.

                                                                                                                        Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :