Beni Djellil : Des lycéens internes victimes de la gestion de leur commune

Les lycéens de Beni djellil sont éparpillés un peu partout à travers les lycées de la région; majoritairement entre Sidi Aich, El Kseur et  Amizour. Ils sont plus d’une vingtaine de garçons à faire leur internat à Sidi Aich aux cotés d’un nombre équivalent de leurs sœurs  Ces garçons comptent parmi les meilleurs élèves du lycée mixte de Sidi Aich selon leurs professeurs. Cependant, la gestion de leur commune  pèse lourdement  sur  leurs études. En effet, le transport scolaire devient leur cauchemar .Pourtant ,ils ne le sollicitent que les week-ends pour rentrer et les débuts de semaines pour reprendre .Ils sont entassés à quarante et plus dans des bus conçus pour vingt et l’on refuse l’accès à cette prestation aux nouveaux inscrits  dans ce lycée (une des priorités de l’exécutif de la commune et pour laquelle toutes les voies sont ouvertes). La conséquence est dramatique sur le cursus  scolaire des futures cadres de cette commune: » Ils perdent deux demies journées par semaine » apprenons -nous de la bouche même de certains  responsables du lycée. « Ils demandent des billets de sortie dès midi des jeudis  et arrivent en retard les dimanches ».

Apparemment le maire qui s’est mis tout son monde sur le dos, a un compte à régler avec  le savoir .

                                                                                                                                       k.Aid

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :