Béni-Zmenzer: les élus du RCD dénoncent « l’incompétence » de l’exécutif.


Les élus du RCD à l’APC  de Beni zmenzer sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils qualifient  «  d’immobilisme et l’inertie  totale de l’APC qui se répercute négativement sur le quotidien de nos citoyens. », pour reprendre leurs dires rapportés dans une déclaration remise à notre rédaction et placardée aux quatre coins de la région et diffusée sur les réseaux sociaux .

Ces derniers  étalent, dans le même  document, toute une panoplie de griefs  à la charge de l’actuel maire et de son exécutif  et relatifs à beaucoup de volets de la gestion de leur collectivité. L’état du chemin de wilaya, la subvention irrationnelle des cantines scolaires, la mauvaise prise en charge du dossier de l’habitat rural, l’anarchie au niveau du chef lieu, la non distribution des logements acquis dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RPH), le catastrophique fonctionnement des services de l’APC, la non entame des travaux de réalisation du bureau de poste sont autant de reproches énumérés dans la déclaration en question.    

 « Le projet de bureau de poste que nous avons arraché lors de notre mandat, na pas encore été entamé. C’est le chef de daira qui a ordonné à cet exécutif de renvoyer l’entreprise, alors qu’elle était sur place pour entamer les travaux. », Soutiennent-ils, accusant ainsi le maire et son équipe d’être à la solde de l’administration et non au service des citoyens , « plutôt que de tenir leurs  promesses électorales », argumentent –ils , d’ailleurs. Eux encore qui continuent leurs diatribes en évoquant les autres volets en précisant : « répartir 4 poulets et demi par 150 élèves relèvent de l’irresponsabilité, alors sous notre mandature des subventions conséquentes étaient allouées aux cantines scolaires. Le chemin de wilaya est complètement abandonné, la remise en état , après les travaux de réalisation de la conduite d’eau. En ces périodes pluvieuses la route sera impossible à pratiquer. L’habitat rural est géré dans le modèle  clientéliste. Des dossiers anciens dument entérinés  sont annulés et remplacés par d’autres nouveaux sur des bases douteuses . Le chef lieu est squatté, alors qu’à notre sortie , nous avons laissé un espace aménagé pour les commerçants afin de libérer les lieux qu’ils occupent actuellement. Mais cet exécutif assiste impuissant à cette situation.  La distribution des logements RPH est remise aux calendres grecques, alors que le présent exécutif en a fait une promesse lors de la campagne électorale. ».

Ces élus ont terminé leur réquisitoire par appeler la société civile et surtout les comités de village « à faire preuve de vigilance , devant l’incapacité de cet exécutif à gérer les affaires de la cité , avec, à la clef un président inscrit aux abonnés absents » et par la promesse « à être toujours sur le terrain et de ne rater aucune occasion pour dénoncer la mauvaise gestion de l’APC. »  

De son coté, le P-APC, que nous avons contacté pour avoir sa version  dit s’expliquer ultérieurement par une déclaration en direction de l’opinion public. 

C.P

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :