Boumerdès : La cité 31 logements à Oued Djenane enclavée

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les habitants de la cité 31 logements Oued Djenane, dans la commune d’Ait Amrane, déplorent les mauvaises conditions dans lesquelles ils vivotent depuis plus de 25 ans.

Les villageois dénoncent la dégradation de leur cadre de vie et interpellent les autorités locales à prendre en charge leurs doléances. En premier lieu, cette cité n’est toujours pas raccordée au réseau d’assainissement. Les habitants continuent à utiliser des fosses septiques pour dégager les eaux usées. Ces fosses sont interdites par la loi en raison de leurs dangers sur la santé publique.

Il est important de noter que près de 150 villages, à l’échelle de la wilaya de Boumerdès, ne sont pas raccordés au réseau d’assainissement. Outre cela, la cité n’est pas dotée en route digne de ce nom. La route en question est, en fait, une piste  qui se dégrade à chaque chute de pluies et empêche les habitants de se rendre à leurs domiciles. Elle est impraticable. L’état des routes dans la wilaya laisse à désirer. Près de 350 kilomètres de routes sont dans un état déplorable alors que plusieurs projets d’aménagement de routes sont à l’arrêt et d’autres non lancés.

                                                                                                           Zitouni Youcef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :