La figure emblématique du Football Béjaouie , Allaoua Khima, tire sa révérence

La légende du football bédjaoui , Allaoua Khima, vient de rendre l’âme, affirme un message de sa famille . Il fut parmi les premiers éléments qui ont donné  naissance au MOB,  avec les Saïd Aouchiche, président de l’USB, Kasri Allaoua, Abdelhamid Ouldali, Ali Hadahoum, Mustapha Talantikit, Tebbache, Tazarout, Djaouadi Amar, Redouane Redouani, Said Babacha et bien d’autres.

En 1954, il s’est rendu à Marseille où il joua pour le compte d’un club amateur avant d’intégrer le club de Château Gambart où il a gagné la coupe provençale (sud-est) en 1957.

Après une tentative infructueuse avec l’Olympique de Marseille, il intégra le club de SETE , dans lequel, il a croisé, en 1958,  le fer avec le club de Reims qui renfermait à l’époque tout le peloton du football français à l’image de Collona, Piantonnet, Vandelin, Janquet, Coppa, Fontaine, et bien d’autres.

A la création de l’équipe du FLN, Allaoua Khima devait rallier la deuxième vague de l’équipe nationale à Tunis, mais les responsables de la révolution ont sursis à cette option en considérant son statut de père de famille.

De 1964 à 1966, il a entrainé le MOB.

la figure emblématique du football bougiote, fils prodige d’Akbou, qui a évolué avec des joueurs de grande facture tels que  Hafid Kennane, Bouzemboua Mokhtar, Hamid Ouldali, , Gaoua Azzedine, , Hafid Khellil, a tiré sa révérence à l’âge de 88 ans, laissant une bonne trace de baroudeur de football dans la mémoire de tous les amoureux du foot national.

Moussa T

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :