Le RND tente de polir les casseroles d’Ahmed Ouyahia, déterrées par Tayeb Louh

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Comme attendu, le RND a sorti sa polisseuse pour lustrer rapidement les casseroles de son Secrétaire Général, Ahmed Ouyahia, déterrées par le ministre de la justice lors de son voyage officiel  à Oran. Et c’est un RND très contré qui a accouché d’un communiqué à la hussarde pour tenter d’amortir le tir frontal de Tayeb Louh, l’homme de main des Bouteflika.

« Des voix s’en sont prises, encore une fois, au Secrétaire général du Rassemblement National Démocratique, Monsieur Ahmed Ouyahia, en faisant allusion, encore une fois, au dossier (vide) des cadres emprisonnés dans les années 90 », écrit le parti du chef de gouvernement.

« Lorsque quelques cadres, dans le milieu des années 90 ont été emprisonnés, Monsieur Ouyahia n’était pas en charge du secteur de la Justice, donc l’accuser d’avoir emprisonné des cadres est une accusation infondée et calomnieuse et une atteinte aux juges indépendants et respectables », explique le RND dans son communiqué paru sur son site officiel.

 Tayeb Louh a rappelé, dans son discours prononcé , hier, devant les représentants de la société civile oranaise, a dit que le temps d’emprisonnement des cadres tels que connus dans les années 90 est révolu et que l’intervention de Bouteflika a permis l’annulation de les taxes sur les documents officiels proposées  par Ahmed Ouyahia. Sur ce dernier point, le RND n’a apporté aucun commentaire

Moussa T

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :