Maathkas : Ecole Takkour Mohamed de Souk-el-khemis : que de manques et de dangers !

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Etant l’une des plus anciennes et des plus réputées pour ses brillants résultats  parmi toutes ses paires de la région , l’école  Takkour  Med  de Souk-el-khemis ne brille plus par sa bonne renommée de jadis , mais plutôt  « par d’innombrables carences , manques et dangers qui entravent énormément  la scolarité des enfants qui y sont scolarisés. », selon un groupe de parents d’élèves que nous avons rencontrés et qui étaient sur les lieux pour accompagner leur rejetons à la sortie des classes.

En effet, elles sont nombreuses les insuffisances énumérées par ses derniers, aussi bien d’ordre matériel qu’ infrastructurel et voire même  sécuritaire que le personnel et les élèves  affrontent au quotidien  depuis longtemps , « sans que des solutions idoines ne soient apportées  et ce malgré nos multiples  démarches et réclamations   auprès toutes les autorités  . », soutiennent-ils .  Des infiltrations d’eaux usées dans les salles de cours , manque d’hygiène au niveau des classes et de la cantine, sanitaires dégradés et insalubres , clôture défoncée par endroits , portail grand ouvert de jour comme de nuit, peinture intérieure et extérieure dégradée ….etc, sont autant de manques , selon nos interlocuteurs, dont souffre sur le plan infrastructurel cette école qui abrite quelque 360 élèves répartis sur 13classes, avec un seul agent d’entretien . « En plus des risques de maladie qu’encourent  nos enfants  vu l’absence d’hygiène , il y a aussi risque d’accidents  graves », renchérit un de nos interlocuteurs, en désignant un grand amas de chaises et de tables cassées stockées au beau milieu de la cours  sur lequel peuvent buter les élèves  en jouant et en se bousculant. Il attire aussi notre attention sur le mur de clôture, trop bas par endroits, que les enfants escaladent avec le risque de basculer dans le vide dans les talus du coté extérieur.

Sur  le volet sécuritaire, la situation n’est pas rassurante aussi  ,  selon les parents qui nous apprennent que celle-ci  a fait l’objet , d’ailleurs, d’un cambriolage dans un passé récent où  des livres, du matériel pédagogique et des jouets pour enfants ont été dérobés.  A la sortie des classes, la cours sert de stade de foot-ball  pour les enfants  de tous les environs, selon un habitant des logement à l’intérieure de l’école , « du coup nous sommes dérangés à longueur  d’année» ; soutient –il.  Pire il précisera que dés la nuit tombée des intrus consommant de l’alcool dans les alentours utilisent les toilettes de l’école dont ils ont cassé les cadenas et créent un climat invivable.

D’autre part, nous avons remarqué, aussi, à l’extérieur de l’établissement d’autres périls qui guettent les bambins, à l’image des ces talus provoqués par les travaux de terrassement  pour la réalisation d’une crèche communal et qui sont à l’état depuis……plus d’une décennie. L’étroitesse de  la route qui mène vers cette école ainsi qu’au lycée mitoyenne représente une autre source de danger, quand on sait le nombre d’élèves et de véhiculent qui y circulent, notamment à la rentrée  et à la sortie des cours. Il est facile d’imaginer la survenue d’éventuels accidents.  


C.P

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :