Suite à l’appel du 23 Novembre, lancé par Alger, le Maroc exige un dialogue bilatéral

Le Maroc continue de nourrir l’espoir de ramener l’Algérie vers la table de négociations bilatérale. Même si il ne rejette pas dans la forme l’appel d’Alger à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UMA, le ministère des affaires étrangères marocain s’en tient à la proposition royale, contenue dans le discours de Mohamed VI du 06 Novembre, qui plaide pour « la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation ».

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a eu un entretien ce lundi 26 novembre avec l’ambassadeur d’Algérie à Rabat. « Cette rencontre intervient après plusieurs démarches, formelles et informelles, entreprises vainement, dix jours durant, afin d’établir un contact avec les autorités algériennes à un niveau ministériel », explique le ministère des Affaires étrangères Marocain dans un communiqué.

Nasser Bourita, très connu des Algériens pour ses pointes belliqueuses envers notre pays, use de la fine diplomatie pour rejeter la réunion des ministres de l’UMA. «  Le Maroc ne peut que douter que cette 35ème réunion ministérielle puisse parvenir à des résultats tangibles, différents des 34 précédentes, en l’absence d’une bonne préparation et d’un dialogue direct responsable entre deux États membres de l’UMA », dit-t-il en substance. Et de trancher que  « L’état de léthargie que connait l’UMA, depuis des années, est essentiellement dû à la nature anormale des relations maroco-algériennes, lesquelles ne peuvent être traitées que dans le cadre d’un dialogue bilatéral, direct et sans intermédiaires » .

Quand le Maroc insiste sur le dialogue bilatéral direct et sans conditions préalables, il faut comprendre que le royaume chérifien, pris à la gorge par les résolutions onusiennes sur le dossier du Sahara, veut piéger Alger en mettant sur la table ce fameux dossier et tenter d’en faire un dossier de litige entre Alger et Rabat. Chose que l’Algérie a toujours refusé.

Moussa T

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :