Amar Ghoul, l’islamiste-menteur qui chante la comptine de ses maitres-dicteurs

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une déclaration à la presse, Amar Ghoul, président de TAJ avance que tous les partis, sans exception, ont été invités à adhérer à son initiative de « conférence nationale » et que tout le monde est d’accord. L’islamiste, missionné par un clan du pouvoir de vendre l’option du report de la présidentielle à la faveur d’une conférence nationale, est apparu agité, miné par le doute et effrayé. Signes apparents que les tenants du pouvoir sont dans la tourmente. D’où le flot incontrôlé de flagorneries servies d’un jet par l’islamiste du système.

Depuis un temps déjà, on sait que l’islamiste Amar Ghoul a troqué sa barbe, son qamis et son turban contre un costume Pierre Cardin pour paraitre bouffon fréquentable dans les salons du pouvoir. Mais personne n’a pensé qu’il pousserait un jour son hérésie jusqu’à commettre le péché capital number One de l’islam : le mensonge.

Dire que le RCD est intéressé par le rafistolage et les gesticulations  de Amar Ghoul qui croit tenir la Sainte solution en appelant au remake des kermesses précédentes,  est de la pure affabulation. C’est, tout au plus,  une vue d’esprit d’un homme coincé dans le tourbillon de la crise qui secoue son cercle. 

Mohcine Bellabes vient, pourtant, de le dire sur les colonnes de Liberté : « Pareille conférence ne nous intéresse pas. C’est de l’improvisation ». Mais allez le faire entendre à l’islamiste du système pris dans les volutes de ses maitres-dicteurs.

Amar Ghoul croit tenir dans ces mains la potion magique qui guérira le pays de son mal. Et il oublie que le vrai mal est dans ce système, avec ses hommes, ses clans et des fourberies, dont lui n’est qu’un haut parleur occasionnel. Et que la solution est une affaire de concertation, de dialogue approfondi et élargi, d’écoute réciproque. Le tout  garanti dans une période de transition dont  les règles , le calendrier et les préalables démocratiques seraient définis, en commun accord, par tous les partis, et sans exception.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :