appels anonymes à manifester ce samedi : la police anti émeutes quadrillent la capitale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alger s’est réveillée ce matin sur le pied de guerre. Dans plusieurs carrefours de la capitale, des fourgons transportant des policiers anti-émeutes sont stationnés. Sous la passerelle de la route venant du port, des automobilistes nous ont signalé la présence de chasse-debris et de camions lance-eaux, près à intervenir en cas où .

Ce quadrillage sécuritaire est du, probablement, aux appels lancés et partagés à grande échelle par des jeunes de la capitale à manifester aujourd’hui, après la prière du Dohr, suppose le site d’informations TSA. « C’est un message à tous les zawalis (démunis) qui subissent des injustices dans ce pays. Ce samedi, faisons une marche, après El dhohr à El Kettani, contre le cinquième mandat. Nous sommes tous des jeunes, nos frères meurent en mer, soit nous arrangeons les choses soit nous les aggravons », dit un des messages vocaux largement diffusé hier sur Facebook.

Jeudi passé, une marche de jeunes du quartier Khelifa Boukhalfa , en colère après la mort de deux harraga, ont marché le long du boulevard Didouche Mourad, avant d’être stoppés net au niveau de la place Audin.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :