Après les pères de la Révolution, Voici venir les fils de…

Où va l’Algérie ? Le fils de Brahimi, le fils de Chakib Khelil, le fils du wali de Relizane, le fils du wali d’Alger, la fille de l’ancien premier ministre, le mari de la bru de Tipaza, le chauffeur, la femme de ménage et pourquoi pas la femme du ministre « toute courte », sont tous mêlés a des histoires de corruption.

Les 701 kilos de cocaïne sont une affaire dont les autorités hispano-algériennes ne veulent pas nous révéler tous les dessous. Notre pays est devenu ouvert à tous les vents des combinaciones. Le pays d’un million et demi de chahids, de Larbi Ben M’Hidi et d’Ali la Pointe, est désormais entre les mains des enfants de la nomenklatura.

Des enfants d’escrocs qui auraient pu sauver leur pays s’ils avaient été de la lignée des Kennedy ou d’Obama, alors qu’ils n’ont été éduqués que pour aspirer notre oxygène et prendre exemple sur leurs parents pour ruiner l’Algérie.

M. Kaci

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :