Attentat à Strasbourg et gilets jaunes : Qui tue qui en France ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Chez nous on dit errouda dour. Comme au casino, la roue tourne. Tout comme dans la vie. Les moines de Tibhirine et les habitants de Ben Telha sont toujours l’objet d’analyses dans les médias français avec à leur tête le rancunier Zemmour adorateur de l’Algérie française plus que de sa propre mère. Nous savons désormais qui tuait qui en Algérie, des Français revanchards qui voulaient faire de l’Algérie une Lybie ou un Syrie. Ça n’a pas marché
Que peut signifier aujourd’hui que des flics français se changent derrière un fourgon de police ? Que peut-on dire d’un couple tabassé par un garde du corps de Macron ?
Des morts et des blessés ont été signalés du côté de Strasbourg. Les responsables de cet attentat ne peuvent aucunement faire partie de l’Armée algérienne puisque les nôtres étaient occupés ailleurs. Et même quand ils simulent des attentats, ils ont de meilleurs vestiaires que l’arrière d’un fourgon.
Alors qui tue qui en Hexagone ? Les policiers, les gardes du corps de Macron ou les agents catholiques de moines ayant déserté Médéa ? Plus rien ne peut nous étonner d’un pays ayant assassiné Ben Barka et Mohamed Boudia en pleine capitale française avec l’aide des services de la DST et du MOSSAD et dont le monde fête aujourd’hui paradoxalement le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :