Bechloul : les travailleurs de la « Dauphine d’Or » revendiquent leur réintégration à leurs postes

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les travailleurs de l’entreprise chinoise « la dauphine d’or», spécialisée dans la fabrication des équipements de bâtiment et implantée dans la zone d’activité de Bechloul, fermée par les autorités pour pollution, reviennent à la charge et demandent à être réintégrés à leurs postes de travail.

Ils se sont rassemblés ce matin au niveau de leur localité. Selon les protestataires, « il est du devoir de leur ex-employeur de les reprendre en tant qu’anciens travailleurs justifiant d’ancienneté et d’expérience. »

Il est à rappeler que les activités de l’entreprise « la dauphine d’or »  ont été suspendues, il y a environ trois mois, suite à une enquête menée par une commission de l’environnement qui a fait un constat avéré de pollution de l’oued de Bechloul par les déchets jetés là par l’entreprise.

Selon les autorités, « les réserves émises par la commission d’enquête ne sont pas toutes levées. » les activités de l’entreprise sont donc toujours gelées.

Les ex-travailleurs de « la dauphine d’or » se sont précipités pour réclamer leur postes de travail de crainte d’être doublés par d’autres personnes qui viendraient à être embauchés à leurs places.

                                                                                                                     Slimane Chabane   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :