Bouira : A cause d’un élève mal orienté, plusieurs lycées paralysés

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les élèves du lycée Krim Belkacem de la ville de Bouira sont en grève depuis lundi passé. La raison : un de leurs camarades « n’a pas eu le choix auquel il a droit en matière d’orientation » selon les grévistes.

 Ayant suivi sa scolarité en première année secondaire dans la filière « tronc commun sciences et technologies », l’élève ne question Daoud Rayan, a choisi de poursuivre ses études dans la matière « scientifique ». Mais quelle ne fut sa surprise lorsque sur le point de s’inscrire, on lui impose de le faire en «génie électrique. » Il refusa de s’inscrire dans cette filière.

Par solidarité avec lui, ses camarades refusent eux aussi de rentrer dans les classes depuis lundi passé. Les cours sont donc bloqués depuis une semaine. La situation ne s’arrête pas là. D’autres lycées rejoignent le mouvement et bloquent les cours. D’abord ce fut les élèves du lycée Mohamed Seddik Benyahia, puis le lycée de jeunes filles « Hamza. »

Aujourd’hui, nous apprenons que la grève a fait tache d’huile : les élèves de deux autres lycées, à savoir les scolarisés du lycée Abderahmane Mira et ceux du technicum Colonel Ouamrane sont rentrés dans une grève qui risque de durer.

Le premier trimestre touche à sa fin et, nous avons, d’un côté l’administration qui ne veut pas reculer et les élèves refusant de lâcher leur camarade, le bras de fer est difficile à dénouer chaque partie campant sur ses positions.

                                                                                                                       Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :