Chabet El Ameur (Boumerdès) : Une délégation RCD conduite par le député Mohand Arezki Hamdous constate la dégradation des équipements publics

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une délégation du RCD conduite par le député Mohand Arezki Hamdous, s’est déplacée, hier après midi, dans la commune de Chabet El Ameur à une trentaine de km à l’est de Boumerdès.

La polyclinique du chef-lieu communal a été la première halte pour la délégation qui a constaté de visu sa dégradation. D’ailleurs, elle est partiellement fermée en raison de fissures dans plusieurs endroits notamment au niveau du bloc abritant la maternité et le laboratoire des analyses médicales.

A quelques mètres de là, une salle de soin qui date des années 80 tombe en ruines et donne un décor hideux en raison de l’abandon des débris par les engins de travaux publics. La couverture sanitaire fait grandement défaut dans cette localité où pas moins de quatre salles de soins sont fermées depuis plusieurs années provoquant ainsi le désarroi des villageois qui trouvent d’énormes difficultés pour se soigner.

Le député du RCD et la délégation qui l’accompagnait se sont rendus, par la suite, au stade de la commune qui se trouve dans un état de dégradation avancé. La clôture du stade est inclinée, le terrain de jeu est impraticable alors que les vestiaires et les douches sont hors service. L’entrée dudit stade est délabrée et non fonctionnelle. Un homme d’une cinquantaine d’année, au nom des citoyens présents,  s’est longuement entretenu avec la délégation conduite par le député sur l’état de ce stade qui reste l’un des derniers bastions pour le sport au niveau local. « On nous a promis à maintes reprises d’aménager le stade mais en vain. Je fais de mon mieux pour garder les jeunes à l’écart de la délinquance en leur organisant des tournois de football et autres activités sportives. Tout cela, je le fais avec mon propre argent » a-t-il déclaré. Le député du RCD, tout en remerciant le quinquagénaire répond « ce que vous faites pour la jeunesse est énorme, justement il faut que tout le monde fasse de même afin d’éviter à nos jeunes l’aventure périlleuse de l’émigration clandestine (Haraga) ».

Sujet d’actualité oblige, le député a insisté sur les énergies positives pour construire le pays et faire barrière au pouvoir central qui ne cherche que sa pérennité et son maintien sur place par tous les moyens. Ces dernières semaines, pas moyens de 200 embarcations ont pris le large à partir du littoral national notamment d’Oran, cap Djinet, Dellys et de Tigzirt.

La troisième halte fut le centre ville où la délégation a rencontré des citoyens autour du sujet de l’aménagement urbain qui fait défaut depuis plusieurs années. Inscrit depuis 2012, le projet tarde à se réaliser. Un père de famille avait, d’ailleurs, perdu la vie en tombant dans un avaloir bouché par des barres de ferrailles délaissés par l’entreprise en charge de projet.

La délégation s’est déplacée, par la suite, vers le lycée Boukabous Ahmed, menacé d’effondrement par des glissements de terrains. Six classes ont été fermées alors qu’un bloc administratif et un autre abritant des toilettes ont été emportés, en 2012, par un affaissement de terrain. Fort heureusement, le glissement de terrain a eu lieu durant la nuit. Les lycéens sont scolarisés actuellement dans une annexe se trouvant au CEM de Si Rachid. Des villageois ont exposé leurs problèmes au député dans l’espoir de les voir un jour résout par les autorités locales. A titre d’exemple, l’eau potable se fait très rare dans plusieurs régions de la commune notamment à Ait Mekla au versant nord-est de la commune. Cette région enregistre également l’absence de raccordement au réseau de gaz naturel. Le député a promis de transmettre les doléances des citoyens aux autorités du pays notamment au wali pour une prise en charge dans les plus brefs délais.

                                                                                                    Zitouni Youcef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :