Coordination de Cevital : « Seule la matière première de Brandt et Samha, libérée sous caution»

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une information courrait ce matin sur certains sites et dans les réseaux sociaux, selon laquelle, tout le matériel de Cevital bloqué dans les ports Algériens a été libéré sur instruction gouvernementale. Ameslay a pris contact avec Mourad Bouzidi et Rachid Saou de la  coordination nationale de soutien aux travaileurs de Cevital et des investissements qui ont apporté quelques éclaircissements sur le sujet.

Nos deux interlocuteurs ont confirmé le début de la libération de la matière première des usines Brandt et Samha, bloqués dans tous les ports Algériens. Seulement, cette libération partielle n’est pas un fléchissement dans la politique anti-Cevital des pouvoirs publics, ni une fin heureuse de tout le dossier Cevital. « La douane Algérienne commence à libérer la matière première de Brandt et Samha suite au paiement par Cevital d’une caution de près de 250 milliards de centimes en attendant l’issue du procès en instance entre les deux parties », expliquent nos interlocuteurs.

Mourad Bouzidi et Rachid Saou assurent qu’en dehors de cette libération sous caution, tous les autres dossiers relatifs aux différents projets bloqués sont en suspens. « Rien n’indique qu’on est à la veille d’une solution telle qu’exprimée par la marche du 11 décembre dernier. Donc, vigilance et mobilisation continue », indiquent les membres de la coordination Cevital.

Sur un autre chapitre, les membres de la coordination qui viennent de terminer une réunion d’évaluation et de concertation, tenue ce vendredi matin, appellent à une vigilance accrue face aux manœuvres malsaines, nocives et sournoises qu’actionne « la main invisible » à Béjaïa pour trouver une faille juridique ou économique à même de justifier l’interdiction d’installer l’usine de trituration des graines oléagineuses sur le site choisi.

Notons enfin que la matière première de Brandt et Samha, contenue dans 1200 conteneurs et sujet à libération sous caution, est bloquée pratiquement dans tous les ports Algériens.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :