Démission du P/APC de Tidjelabine sur fond de conflit autour de la gestion du marché

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le P/APC de Tidjelabine, M.Belkacem Guessoum, du Mouvement Populaire Algérien (MPA) a démissionné de ses fonctions suites à des pressions exercées sur lui. Contacté, le désormais ex-maire, évoque des pressions accrues qui tombent sur lui de toutes parts depuis quelques semaines surtout après avoir refusé en début du mois dernier d’appliquer la décision du wali de démolir des constructions illicites. « C’est le chef de daïra qui m’a ordonné la démolition des bâtisses illicites alors que ce problème, je l’ai réglé avec le wali », nous a-t-il déclaré. « Je refuse en bloc la décision de démolition émanant du chef de la daïra de Boumerdès », a-t-il ajouté.

Un profond désaccord est né suite au refus d’appliquer la décision de wali concernant la démolition de pas moins de 300 constructions illicites à Tidjelabine pour réaliser un programme de logements. Le maire avait refusé de l’appliquer et demanda de reloger, au préalable, les occupants de ces cabanons de fortunes. « Je ne vais pas m’aventurer à sortir des centaines de familles avec leurs enfants dehors en cette période hivernale, qu’ils nous donnent l’alternatif et j’en serai le premier à éradiquer les bidonvilles », a-t-il lâché avant de préciser que la hache de guerre a été enterrée entre lui et le wali et qu’une réconciliation a, bel et bien, eu lieu.

La décision du chef de daïra a été la goutte qui a fait déborder le vase. Des observateurs de la scène politique locale estiment que cette démission est la résultante de calculs purement financiers liés à la gestion du marché de voitures d’occasions. Ce lieu de négoce génère d’importantes recettes à la commune. Depuis quelques jours, c’est l’APC qui le gère et arrive à encaisser près de 3 millions de DA. Selon le désormais ex-P/APC, les services des domaines ont établi sa concession à 16 millions de DA et c’est pour cette raison que les investisseurs ne veulent pas le prendre. Au départ, le marché a été cédé à 14 millions DA. « Nous avons  lancé l’appel d’offre à cinq reprises pour la concession du marché et tous étaient infructueux », a-t-il dit encore avant d’enchainer « nous avons prévu son aménagement et dégagé près de 18 millions pour ce projet ».

Ce matin, le siège de l’APC a été pris d’assaut par des milliers de citoyens particulièrement des habitants de bidonvilles qui ont exprimé leur soutien au P/APC qui selon eux, se retrouve seul et sans sécurité. A l’heure où nous mettons sous presse, une assemblée extraordinaire se déroule au niveau du siège de l’APC de Tidjelabine et Belkacem Guessoum maintenait toujours sa décision de démissionner. « Une démission d’un élu n’est effective que par un P.V. ou délibération de l’assemblée adressée au wali. La délibération doit être affichée également aux citoyens », est-il mentionné dans l’article 73 du code communal. Or dans ce cas, et à l’heure où nous mettons sous presse, l’ex-désormais P/APC n’a exprimé sa décision de démissionner que via les réseaux sociaux.  

                                                                                                                          Zitouni Youcef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :