Discours de Macron : les premiers fruits de l’automne de la colère jaune !

Après des semaines de contestations, le plus souvent, violentes, les gilets jaunes ont reçu hier les premiers fruits de l’automne de la colère. Le président Macron leur a servi un panier social de dix mesures fait, entre autres, d’augmentation de 100 euros des salaires au niveau du smic, d’exemption de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2 000 euros par mois et d’heures supplémentaires payées « sans impôts ni charges ». Le tout emballé dans « un état d’urgence sociale et économique ».

Les mesures annoncées dans un discours rapide et lapidaire n’ont pas trop convaincu les teneurs des ronds points. A leurs réactions immédiates relayées par les chaines d’informations en continu, on a l’impression que le président français a soufflé à coté du brasier. Beaucoup pensent que les largesses présidentielles offertes ne renforceront pas , à court terme , le pouvoir d’achat, première revendication des français. Les voix de la classe moyenne disent que ces mesures tendent à leur paupérisation et qu’ils vont juste les rapprocher des smicards, rien de plus. Et presque tous, appellent déjà à la prise de Paris.

Enregistrée à chauds, ces réactions négatives vont se confirmer ou pas samedi prochain, au temps de l’acte V de la révolution jaune. La France profonde aura le temps de mâcher bien le discours Macron. Et le jour J, on saura si elle va l’avaler ou le cracher.

Moussa T

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :