El-Kseur : l’insulte comme bilan

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Farid Kaced , vice président de la commune d’El-Kseur, s’est exprimé hier lors de la présentation publique du bilan de l’exécutif communal sur la place publique jouxtant le siège de l’APC. Au lieu de présenter un bilan en chiffres et en actifs, comme l’attendaient la population, il se livre à un plaidoyer « belliqueux » et tendancieux contre un élu du FFS et l’APW de Béjaïa. Farid Kaced commence son speech par un appel au lynchage en bonne et due forme contre un élu de l’APW, qu’il cite nommément.Il s’agit, en l’occurrence, de M.Mabrouk Azibi, élu du FFS et président de la commission éducation.

En voyant la vidéo de son intervention, partagée sur les réseaux sociaux , Farid Kaced martèle, d’entrée de jeu, et avec un ton marqué d’ironie,   que monsieur Azibi n’est pas originaire de la ville d’Amizour. « D’après son nom, il est  d’Azaba », dit-il avec sarcasme, comme si les gens de cette paisible localité de Skikda ne méritaient pas son respect.

Poursuivant sa logorrhée , Farid Kaced ira plus loin dans le mépris en disant que « M. Azibi est président de la commission éducation, mais qu’il n’est certes pas éduqué !! » Et tel un train qui déraille, le vice-président d’El Kseur assène :« l’APW de Bejaia est composée de 43 membres et tous ces membres ont voté contre l’attribution d’une benne tasseuse à la commune d’El-Kseur ». Comme si c’était en plénière des Assemblées populaires de wilayas qu’on vote l’attribution des bennes ou des pelles . Les assemblées discutent des budgets, des répartitions des plans d’action des directions décentralisées, des bilans des walis mais certes pas du parc roulant attribué à telle ou telle commune.

La réponse ne s’est pas faite attendre. Aux premières heures de la matinée de ce mardi, M. Réda Boudraa, élu du RCD à l’APW de Bejaia, sur sa page Facebook, apporta la contradiction aux divagations de Farid Kaced. Il lui promet même de le traîner devant les tribunaux pour délit de calomnie.

Dans le même sillage, le groupe du RCD, dans une déclaration qui nous est parvenue, démonte de manière systématique les assertions de Farid Kaced et lui promet, de même, un rendez-vous devant les juges.

Il est à signaler que jusqu’à l’heure où nous mettons en ligne, aucune réaction publique de la part du FFS n’est enregistrée, bien que M. Azibi soit un élu de ce front. Gageons qu’à l’approche des sénatoriales les responsables de ce parti ont d’autres chats à fouetter que de défendre l’honneur d’un des leurs.

Pour rappel, Farid Kaced est élu sur la même liste que le maire de cette localité, Ali Gherbi, ancien délégué du mouvement citoyens des Arouchs, qui, depuis, s’est trouvé une nouvelle adulation pour Bouteflika et le Système.

Kassa Aïdli

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :