Enseignement supérieur : interdiction du port du Niqab

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La tenue vestimentaire des femmes importée des pays du golf, Niqab (voile intégral), ne sera plus tolérée dans les administrations de l’enseignement supérieur. Ce genre d’habit hideux est officiellement interdit. En effet, le ministre de l’enseignement supérieur, Tahar Hadjar, vient d’appliquer la mesure prise, le 4 octobre dernier, par la direction générale de la fonction publique (DGFP).

Dans une correspondance adressée, le 29 octobre, à toutes les administrations dépendant de son département, il somme les responsables d’appliquer sans tarder la décision de la DGFP. « Il est catégoriquement interdit de porter le Niqab (voile intégral) dans les lieux du travail », écrit-il dans sa correspondance.

Selon lui, tous les vêtements entravant le bon déroulement du travail dans les administrations du secteur sont concernés par l’interdiction. « J’ai l’honneur de vous informer qu’en plus des devoirs des travailleurs et agents dépendant de votre autorité, ils sont aussi tenus de respecter les règles de sécurité et de communication sur les lieux du travail. Tous les fonctionnaires sont obligés de s’identifier, d’avoir un comportement et un habit conformes aux postes qu’ils occupent dans les institutions publiques », précise Tahar Hadjar.

Il y a quelques semaines, la ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghabrit avait pris une décision similaire, en demandant aussi l’interdiction du Djilbab dans les établissements scolaires. La décision, rappelons-le, avait mis certaines enseignantes dans un état hystérie.

Massinissa Ikhlef    

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :