Le wali de M’sila pris à partie par le frère de Ayyach Mahdjoubi : « L’État est absent, seuls les citoyens ont participé aux secours »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cinq jours après les débuts des secours populaires infructueux de faire sortir le jeune Ayyach Mahdjoubi du puits où il était coincé, le wali de m’sila s’est déplacée sur les lieux pour faire un point de presse et dire que l’Etat a mis tous les moyens pour secourir la victime. Le jeune frère de Ayyach le stopa net en lui disant que tous les moyens limités ont été mis par les seuls citoyens de la région qu’il connait un  un et que l’Etat est totalement absent dans cette opération. [ Voir les deux vidéos en bas de l’article ]

Perturbé et mal à l’aise et apparemment mal informé des parties engagées dans l’opération des secours, le wali de M’sila a tenté vainement de rattraper sa bourde et d’expliquer que les citoyens sont aussi l’Etat ( sic ). Le frère de Ayyach, calme et serein , lui assène : « Où étais-tu passé tout ce temps ? Où sont les moyens mis à disposition par l’Etat ? Le peuple qui a mis ses pauvres moyens et vous , ça fait deux choses différentes. Les pompiers n’ont même pas ramené une pompe à eau avec eux. moi je suis fils de moudjahid, un vrai moudjahid».

le wali s’est retiré avec une mine colérique. Il était, en apparence,  dans les limites du correctement réservé.

Rappelons que Ayyach Mahdjoubi a  été officiellement déclaré, aujourd’hui,  comme étant décédé, par la protection civile qui continue ses efforts avec les citoyens d’extraire sa dépouille.

Notons enfin que l’Etat, durant ces jours de course contre la montre, n’a pas fait appel à des sociétés spécialisés dans le forage telles que Sonatrach ou l’EMIFOR pour apporter leurs expertises.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :