Procès d’Adlène Mellah : contestation et retrait des avocats de la défense   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Retrait des avocats et report du verdict au 25 décembre prochain…le procès du journaliste et propriétaire du journal électronique, AlgerDirect, Adlène Mellah, ne s’est pas déroulé dans le calme. Ouverte en milieu de journée, l’audience a été suspendue, vers 19h00 suite au retrait du collectif des avocats de la défense, dont Mustapha Bouchachi et Zoubida Assoul.

Ces derniers se sont retirés en guise de protestation contre l’intervention successive de la juge, près le tribunal de Bab El Oued, pour interrompre les plaidoiries. « Nous avons décidé de nous retirer en raison de l’absence de conditions d’un procès équitable. Les droits de la défense ont été violés », affirme le collectif dans un communiqué, lu par Zoubida Assoul.

Après le retrait des avocats, la juge a décidé de lever la séance et de reporter le verdict au 25 décembre prochain. « Nous ne pouvons pas préjuger de la décision devant être rendue. Mais nous avons tous les moyens nous permettant de faire appel de la décision, si nous jugeons qu’elle est injuste », affirme Mustapha Bouchachi, dans une déclaration à la presse.

Pour rappel, lors de son réquisitoire, le procureur de la république a requis trois de prison ferme et 20 millions de centimes à l’encontre d’Adlène Mellah. Ce dernier, rappelons-le, a été arrêté, il y a quelques jours, alors qu’il s’apprêtait à participer à un rassemblement devant le TNA en guise de solidarité avec le rappeur, Reda City 16, en prison depuis le début du mois d’Octobre dernier.

Adlène Mellah, arrêté lui aussi en octobre dernier, est poursuivi cette fois-ci pour « attroupement sur un lieu public ».

Massinissa Ikhlef 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :