Sénatoriales à Boumerdès : La candidature de l’élu RND rejetée par la justice

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le dossier de candidature de Farid Gherbi du Rassemblement National et Démocratique (RND) pour les comptes des élections sénatoriales du 29 décembre prochain, a été rejeté par les instances judiciaires. 
Et pour cause, le dossier est incomplet car ledit candidat, un entrepreneur de la région d’Ouled Hedadj, n’a pas déposé un casier judiciaire, apprend-on de source digne de foi. La source ajoute que cet ex-candidat, plébiscité, par les élus de son parti pour les représenter aux élections de renouvellement d’une partie des membres du sénat, est accroché à une affaire de justice depuis plusieurs années. On ignore toutefois la nature de l’affaire qui l’a amené au tribunal, mais il est important de signaler que sa candidature est contestée même à l’intérieur de son parti.

L’origine de cette contestation remonte au lendemain des élections locales où le RND avait remporté 9 sièges à l’APW. le RND ne présidera pas aux destinés de cette assemblée qui est accaparée peu de temps après par le MPA qui s’est allié avec le FLN et le FFS. Le MPA avait remporté huit sièges sur les 43. Certains l’accusent d’utiliser même de gros moyens financiers pour acheter sa candidature au sénat. A l’heure où nous mettons sous presse, le désormais ex-candidat, aurait déposé un recours auprès des instances judicaires.

La course aux sénatoriales dans cette partie du pays a été rude particulièrement entre les candidats d’une même formation politique. Et l’argent s’invita toujours lors de ces débats. C’est ainsi que des candidats de l’ex-parti unique, le FLN ont mis la main dans la poche pour contrer certains surtout lorsqu’on sait que sept élus ont présenté leur candidature. L’ex-président de la chambre agricole, Sadek Sabaoui épaulé par une myriade de « businessmen » ont mis, d’ailleurs, beaucoup d’argent pour remporter la candidature pour les sénatoriales. Les candidats à ces joutes électorales des grands électeurs sont tous connus. Le RCD sera représenté par Redouane Akkouche, un élu à l’APC de Boumerdès, le FFS et après une longue bataille politique a chosi lors d’un vote Belkacem Benameur considéré comme l’aile adverse d’Ali Laskri. 
Tous, ils vont tenter de gagner les 560 voix d’élus disséminés à travers les 32 communes de la wilaya le 29 décembre prochain. 

                                                                                                                                 Zitouni Youcef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :