Suite à une fatwa d’imam, les habitants de Taghit ferment la route aux touristes

L’horloge de l’Algérie est réglée par les imams. Hier, suite à une fatwa lancée par des imams recrutés dans la masse d’élèves ayant échoué dans leur scolarité, les habitants de Taghit,, à 90 km au sud-est de Béchar dans le grand Erg occidental, ont fermé la route à de nombreux touristes ayant choisi cette destination pour passer les fêtes de fin d’année.

Les touristes repoussés passeront le réveillon à mordre les doigts pour avoir louper la route de Tunis et choisir un pays où la casquette règle le pas des syndicalistes, laissant au turban la mission d’abrutir plus la société.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :