Tizi Ouozu : le wali met les présidents d’APC en résidence surveillée !

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Hallucinant ! Les présidents d’APC sont mis officiellement en résidence surveillée ! Pour preuve, le wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater, vient d’instruire, aujourd’hui 02 décembre,  les chefs de daïra que, désormais, tout déplacement de maire en dehors de sa commune est soumis à une autorisation préalable du chef de daïra. Plus encore, tout président d’APC qui veut sortir des limites de la wilaya doit impérativement faire part de son déplacement au chef de Daïra 48 heures à l’avance.

En guise de visa de sortie du territoire communal, le maire doit se faire délivrer un ordre de mission.

Le wali de Tizi Ouzou, apparemment adoubé par le discours de son chef de gouvernement sommant les walis à user de plus de pouvoirs, a oublié que les présidents d’APC sont des élus du peuple et non des fonctionnaires d’administration comme il le souligne gravement dans son document.

Pour rappel, l’ancien wali de Béjaïa, Ould Salah Zitouni, avait émis, à une époque, une instruction similaire qu’il retira si vite, suite à la réaction ferme et générale des élus.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :