Violence contres les enfants : un éducateur physique bat son élève à coups de pieds

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un parent d’élève a pris attache avec Ameslay pour faire cas d’une violence extrême subie par son fils Abdelhak A, 12 ans et élève au collège Chahid Mohamed Tahar Djebara , à Gué de Constantine.

Selon les déclarations du parent qui a déposé une plainte auprès  du directeur de l’éducation nationale, son fils, Abdelhak, aurait subi, le 15 novembre dernier, des violences atroces de la part du professeur de l’éducation physique qui lui aurait donné des coups de pieds au niveau du thorax et des appareils génitaux. Le parent d’élève affirme avoir vu toute la scène de son balcon qui donnait sur la cour du collège. Arrivé en catastrophe sur les lieux, Badr Eddine A dit être scandalisé par le refus du directeur et du conseiller pédagogique de le prendre en charge. Il a fallu attendre la pose de midi pour pouvoir le prendre, souffrant, au centre hospitalo-universitaire de Beni Messous où le médecin expert lui a délivré un certificat d’incapacité de travail de 12 jours.

Selon le certificat médical remis à Ameslay, l’élève souffre d’une contusion scrotale , d’une ecchymose arrondie de 2 cm de diamètre siégeant au niveau de la face antéro-interne de la cuisse droite et de deux égratignures au niveau postero- externe de la jambe droite.

Notre interlocuteur dit qu’aucune suite n’est donnée à son cri d’alarme.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :