Ali Ghediri : « je vais affronter Bouteflika avec détermination … et l’armée me connait bien »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ali Ghediri continue son offensive médiatique. Dans une interview accordée à El Khabar, l’ex-général cadre bien son image, répond avec hauteur à ses adversaires et s’en prend à l’opposition démocratique qu’il accuse ouvertement de défaitisme.

Dans l’interview, Ali Ghediri parait fier de son parcours militaire et universitaire et il le claironne avec la bonne mesure. « Je suis le seul général-major de l’institution militaire qui possède tous les diplômes militaires et universitaires. Mon nom est gravé dans la fresque murale de l’Académie militaire de Moscou avec d’autres officiers du monde entier », dit il avec fierté, avant de solder le compte avec certaines voix de l’ANP qui lui reprochent un manque flagrant en stratégie. « Ceux qui disent que je ne maîtrise pas les concepts stratégiques se trompent (…) l’armée me connait bien », lâche-t-il un peu exaspéré par les velléités de certains de faire douter de ses capacités intellectuelles.

Voulant présenter une stature d’homme d’État, Ali Ghediri ne se laisse pas entrainer dans des polémiques stériles. Quand il aborde l’éditorial d’El Djeich, l’ex-général lance : « Je ne veux pas descendre à leur niveau. Je vais appliquer ce qu’il est écrit dans l’éditorial de la revue El Djeich, la caravane passe. Je suis un homme éduqué et je ne peux pas traiter les autres de qualificatifs indignes. Donc, la caravane va continuer son chemin pour atteindre son but (…) Je ne suis pas venu du néant. J’ai mon parcours académique et mes tendances politiques. J’ai passé 42 ans au service du pays ».

Apparemment contrarié par le non alignement de l’opposition démocratique derrière son aventure, Ali Ghediri exprime son amertume. « L’opposition doit revoir ses calculs. Elle dit que dans le cas où Bouteflika se porte candidat, elle n’aura pas son candidat. Je crois qu’en cela, elle encourage Bouteflika à continuer », a-t-il dit.

Dans cette sortie médiatique, c’est un général qui veut gagner sa bataille qui se décline. L’alignement de Bouteflika ne l’effraie pas. « Je suis déterminé à gagner la Présidence de la République pour appliquer le programme qui va sauver l’Algérie et la remettre sur la bonne voie. Si le président actuel est candidat, je vais l’affronter. Et si le régime met un autre candidat, je l’affronterai aussi avec force et détermination », a conclu Ali Ghediri.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :