Alors que son état est grave : Hamid Ferhi passe une nuit sur une chaise à l’hôpital de Beni Messous  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le porte-parole et cadre dirigeant du mouvement démocratique et social (MDS), Hamid Ferhi, a été très mal pris en charge à l’hôpital de Beni Messous à Alger. Victime d’un accident cardiovasculaire des plus virulents, l’homme a été contraint de passer la nuit sur une chaise à l’intérieur du service des urgences de l’établissement.

C’est ce qu’ont dénoncé, depuis ce matin, plusieurs cadres et sympathisants du MDS sur le réseau social Facebook. Des images attestant de ce mauvais traitement ont été aussi diffusées, suscitant ainsi l’indignation des internautes.

« Le camarade Hamid Ferhi, qui a consacré sa vie à la défense de l’hôpital public, a passé la nuit d’hier sur une chaise à l’hôpital de Beni Messous (Alger) alors que son état de santé exige une intervention chirurgicale en toute urgence », écrit Yacine Teguia sur sa page Facebook.

Selon lui, les responsables de l’hôpital ont informé les accompagnateurs du malade « qu’il n’y a pas de bloc de chirurgie thoracique et pas de place en réanimation ».

« Il doit impérativement trouver une place et une équipe aujourd’hui pour l’opérer. Son état risque de se dégrader irrémédiablement dans les prochaines heures », ajoute Yacine Teguia.

Dans leurs commentaires, des internautes ont dénoncé les deux poids deux mesures des autorités qui n’hésitaient pas à envoyer en urgence à l’étranger « y compris des proches des responsables des partis au pouvoir ».

Massinissa Ikhlef 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :