Bouira, le directeur de la DDB (Sonelgaz) ne veut pas entendre parler tamazight

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le premier responsable de la Direction de Distribution de Bouira de la Société de Distribution du Centre (SDC) de la Sonelgaz, Abdelouhab Zeddam, n’a pas été tendre avec des élus RCD à l’APW de Bouira qu’il a reçus aujourd’hui.

En effet, d’après les deux élus ; Gasmi Hamid et Chabane Meziane, le dit responsable leur aurait interdit de parler en tamazight dans son bureau.

Les deux élus RCD se sont rendus au siège de la direction de distribution de Bouira,  dans l’intention de régler un problème de raccordement de plusieurs foyers de citoyens au réseau du gaz naturel. Ils ont été choqués et stupéfaits par la scène qu’ils ont vécue au siège de la Sonelgaz de Bouira.

C’est avant le début de l’entrevue, alors que les deux représentants de la population échangeaient quelques mots entre eux dans une langue nationale et officielle, tamazight, que le directeur de la DDB est sorti de ses gonds. Il a intimé l’ordre aux deux élus de ne pas parler en tamazight dans son bureau.

Les repréentants de la population ont qualifié les propos du responsable de la Sonelgaz de « racistes » et de « haineux ».

Le responsable en question a demandé d’une manière «  emportée, arrogante », selon les deux  membres de l’APW, de « parler une autre langue » et a déclaré « ne pas reconnaitre tamazight ».

Le Bureau Régional du RCD a dénoncé l’attitude du responsable de la Sonelgaz et « a condamné les propos tendant à remettre en question une disposition constitutionnelle »  

« N’est pas la preuve que la reconnaissance de la langue amazighe n’est que de la poudre aux yeux ? » a ajouté le président du BR RCD de Bouira.

Slimane Chabane

 

                             

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :