FFS: un membre du présidium demande l’éviction du 1er secrétaire

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le conseil national du FFS qui s’est tenu, hier à Alger, s’est terminé en queue poisson. Alors que les travaux de cette réunion qui avait essentiellement pour ordre du jour la question de la présidentielle 2019, tiraient à leur fin, un membre de l’instance présidentielle suscite une pagaille générale.

Il s’agit de Mme Hayat Taiati, ex-députée du parti qui a été élue membre du présidium à l’occasion du dernier congrès extraordinaire. Intervenant devant les membres du conseil national, elle s’en est prise au premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani, en lui reprochant le fait qu’il n’a présenté aucun bilan financier depuis son accession à ce poste.

Invoquant des textes internes au FFS, Hayat Taiati appelle à l’éviction de Hadj Djilani qui n’a présenté aucun bilan à l’instance présidentielle et au conseil national. « Hadj Djilani ne devrait plus être reconduit. Et celui qui insiste pour le maintenir doit assumer sa responsabilité », lance-t-elle sur un ton menaçant.

Mohamed Hadj Djilani, rappelons-le, est un proche de l’homme fort du parti en ce moment, en l’occurrence Ali Laskri. C’est ce dernier qui le maintient au poste du premier secrétaire contre la volonté de , y compris l’ancien cabinet noir.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :