Harragas : les chiffres effarants du HCR

Les chiffres du Haut Commissariat aux Réfugiés sur les migrants voulant atteindre la rive sud de l’Europe sont glaçants . Pour la seule année 2018, 2 262 migrants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée, rapporte l’organisation onusienne dans son inventaire macabre.

La même année, 113 482 personnes sont arrivées en Europe par la mer, essentiellement via l’Espagne. Sans compter les 7 000 migrants enregistrés dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla . Une chute légère par rapport  l’année 2017 où on a dénombré 172 301 migrants ayant atteint les cotes européennes,  et 3 139 personnes étaient « mortes ou portées disparues » dans leur tentative de traversée.

Depuis que l’Italie a fermé ses ports aux bateaux humanitaires, les arrivées vers ce pays ont été de 23 371 migrants, en chute libre par rapport à 2017 (119 369). Cette fermeté italienne a dragué le flux des migrants vers les cotes ibériques. Ainsi l’Espagne est redevenue la première porte d’entrée en Europe, avec 55 756 arrivées par la mer (contre 22 103 en 2017). La Grèce, elle, en a dénombré 32 497.

Ceci dit, l’année 2015 reste, dans l’histoire, celle du grand rush vers l’Europe avec 1,015 million de migrants enregistrés.

Moussa T

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :