Instance présidentielle du FFS: Hayat Taiati désavouée et Hadj Djilani conforté

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’instance présidentielle du FFS désavoue publiquement un de ses membres. Il s’agit de l’ex-députée d’Alger, Hayat Taiati qui avait demandé, vendredi dernier en plein de conseil national du parti, l’éviction du premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani.

Ce dernier a finalement a été reconduit pour troisième mandat consécutif à la tête du secrétariat national du FFS. C’est ce qu’a annoncé le parti dans un communiqué rendu public, aujourd’hui. « Pour plus d’efficacité, de cohésion du secrétariat national, et conformément à l’article 54 des statuts, l’Instance Présidentielle procède au remaniement partiel du Secrétariat National », lit-on dans ce document.

Pour rappel, comme nous l’avons rapporté hier, la réunion du Conseil national du FFS s’est terminée en queue de poisson. Elle a été marquée par une intervention musclée de Hayat Taiati qui avait réclamé l’éviction de Mohamed Hadj Djilani.

Elle reproche au premier secrétaire le fait de ne présenter aucun bilan financier depuis son accession à ce poste. « Hadj Djilani ne devrait plus être reconduit. Et celui qui insiste pour le maintenir doit assumer sa responsabilité », avait-elle lancé, sous les applaudissements des ses partisans.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :