L’Algérie deviendra -t- elle le Grand Chêne ou non ? Telle est la question

.

« Être ou ne pas être « telle est la question du héro de Shakespear,Hamlet. La question de Hamlet fut une question d’honneur: celui d’un prince allant assister à l’enterrement de son père et retrouvant sa mère déjà remariée à son oncle paternel. Pour le prince, l’inceste est là et quoi faire? La tragédie continue avec une série de complots et d’intrigues.

Le chef d’œuvre de Shakespeare a, néanmoins, donné cours à de nombreuses interprétations et critiques des différentes écoles littéraires, politiques et philosophiques non seulement de l’ère, mais aussi des temps plus contemporains:

– Certains n’y voyaient que la lâcheté de Hamlet face au devoir de venger un honneur.

-D’autres se sont vus focaliser sur les notions philosophiques de « être » et de « ne pas être » .

-D’autres encore se sont penchés sur « la prise de conscience » et la « réalisation « de la notion « être ».

La situation politique en Algérie a failli tomber dans le même drame. La mère patrie était à un certain temps en proie au frère du roi et l’inceste était omniprésent.

La lâcheté est, par la force des choses, une des constantes de ceux qui nous gouvernent car n’ayant pas le courage de reconnaitre leur échec. Et le seul courage qui vaut, pour moi, c’est celui de savoir dire pardon quand on faute.

Être ou ne pas être est la question qui doit tarauder l’esprit de chacun de nous aujourd’hui: être en tant qu’Etat ,en tant que nation et en tant qu’entité politique .

La prise de conscience est le seul acte salvateur de l’Algérie d’aujourd’hui.

Les éléments d’analyse qui valaient pour un drame imaginé par un Père de la littérature Anglaise ,valent aujourd’hui pour un drame affligé à l’Algérie par un système obnubilé par son échec. Sinon, quoi dire d’un vice ministre de la défense qui voit en l’affaire de Tiguentourine une réponse forte à ceux qui ont comploté l’attaque? Les comploteurs qui ont testé vos forces ont réussi à s’introduire dans vos entrailles!!C’est l’échec!

Les traducteurs de la citation de « Hamlet » en Français ont joué sur le choix des mots pour faire passer ,chacun son interprétation et c’était le cas de Nathalie Decottegnie; Donc, sur de la notion de la concrétisation de soi qu’elle attribue à « être », elle joint cette citation que je trouve intéressante. La voici : »Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances ,dis toi que le Grand Chêne aussi, un jour, a été un gland ».

« Boeing » teste aujourd’hui avec succès un Taxi Volant .Ici, dans ma patrie, une chaine d’hommes et de femmes se proposent pour réussir un président volant . Au vu de ces candidats qui « volent » le rire au plus triste d’entre nous, un seul peut voler « en éclat » , le « CAD… » et les points de suspension marquent mon hésitation entre les deux phonèmes que sont « Re » ou « Havre » puisque le troisième « Et » est « officiellement » enterré.

Alors que notre Tragi-comédie est regardée par le monde entier, je me pose un question. Une seule que voici: L’Algérie, deviendra-t-elle ce Grand Chêne ou restera -t- elle le gland que tous nos valeureux martyres ont irrigué, pourtant, de leur sueur et sang?

Kamel .Aid

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :