Le ministère des affaires étrangères aurait instruit les consulats de ne pas légaliser certaines signatures de parrainage

On est au début du processus électoral, et c’est déjà les premiers couacs. Le ministère des affaires étrangères aurait instruit les consulats Algériens en Europe de ne pas légaliser les signatures de parrainage en faveur du candidat Rachid Nekkaz.

Dans une vidéo filmée ce matin devant le consulat Algérien de Créteil , en France, le candidat à la candidature, Rachid Nekkaz, affirme avoir eu un entretien avec le consul qui lui a signifié qu’il a reçu des instructions du ministère des Affaires étrangères de blacklister les formulaires de Rachid Nekkaz et par conséquent, ne pas légaliser les signatures.

Si les accusations de Rachid Nekkaz s’avèrent fondées, ça serait le premier signe de cette irrégularité qui a toujours caractérisé le processus électoral.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :