Le RCD répond au PPS marocain : « La réappropriation de la souveraineté populaire est un impératif pour concrétiser l’espace nord-africain »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une lettre adressée au « amis marocains du Parti du progrès et du socialisme », le secrétariat national du RCD  a assuré ses correspondants de l’entretien du parti   « de relations suivies avec des organisations qui représentent des franges progressistes du peuple marocain » et son attachement  à l’esprit de l’appel d’Alger , signé et lancé par des partis Nord-Africains présents au 5ème congrès du parti. Un appel qui a été suivi par la mise en place d’une instance provisoire, à l’issue d’une réunion ayant regroupé, à Monaster, 11 partis venus d’Algérie, Maroc, Tunisie et Libye.

Le RCD fait constater, dans cette lettre, que « la génération de militants qui ont partagé les luttes pour l’indépendance n’est plus là » et que « la transmission d’une pédagogie politique démocratique ne s’est pas faite à des niveaux que la cause requiert ». Pour le parti de Mohcine Belabbas, le pire est que « les jeunesses de nos pays n’ont pas été irriguées de cette histoire. Ni les programmes scolaires, ni les médias, ni les échanges, y compris sportifs, ne contribuent à maintenir et raffermir notre identité et notre destin communs ».

Malgré les volontés étatiques de maintenir le statu quo, le RCD ne perd pas espoir en un avenir radieux pour l’union des pays nord africains. « L’histoire, la géographie, l’identité, les limites économiques des marchés nationaux et les tendances économiques mondiales au regroupement et aux synergies militent pour l’avènement d’institutions communes pour la gouvernance de notre sous-continent », rassurent les rédacteurs de la lettre.

Au yeux du RCD, la réalisation de cette union tant rêvée nécessite une solidarité accrue et des pratiques démocratiques. « La réappropriation de la souveraineté populaire par nos pays respectifs est un impératif pour la relance et la concrétisation d’un espace nord-africain fort de sa cohérence et de ses atouts et ouvert à la modernité et au progrès », tranche le secrétariat national du RCD.

Notons que cette lettre du RCD est une réponse à une missive adressée par le Parti du Progrès et du Socialisme, marocain, en date du 16 novembre 2018.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :