L’université de Batna interdit une conférence sur les mouvements amazighs

Tamazight, malgré sa constitutionnalisation, continue de subir des résistances et faire l’objet d’interdiction de cité. Le sociologue Nacer Djabi qui devait donner une conférence autour de son livre  » Les mouvements Amazighs en Afrique du Nord – Les élites, les formes d’expression et les défis » à l’université de Batna, a eu un refus catégorique de la part du rectorat.

Nacer Djabi affirme dans un commentaire sur sa page Facebook que le rectorat lui a signifié que l’interdiction vient des autorités sécuritaires.

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :