Nouvel an 2019 + 1440 + 2968, qui dit mieux ? : Quels vœux pour les Algériens ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Quel bonheur mes chers compatriotes ! Pouvez-vous trouver une Nation qui a la chance de réveillonner trois fois ? Année grégorienne, année hégirienne, et année amazigh !

Est-ce un signe multiracial, un signe de tolérance ou carrément le symbole d’une patrie déchiquetée qui ne sait plus à quelles racines elle est implantée ? Dans ce dédale de dates historiographiques, à quel niveau situez vous Bouteflika, Ould Abbès, Ouyahia, Sidi Saïd, madame Boukharouba qui connaît enfin le lieu de naissance de son mari Houari Boumediène qui ne se photographiait qu’avec sa mère. Makri était encore jeune et Ghoul n’avait pas encore les apparats d’un ogre (Ghoul).

Dans ce contexte que souhaiter aux Algériens pour 2019 ?

Peut-être rien. Peut-être plein de choses comme par exemple :

Un prompt rétablissement à leur Président, mais pas trop quand même pour qu’il n’ait pas en tête l’idée d’un onzième mandat.
Que l’essence baisse en aussi peu de temps que la banane et sans gilets jaunes, car les gilets douaniers-importateurs veillent au grain.
Un ventre moins vide des citoyens et une bedaine encore plus ventrue et omnipotente de leurs militaires et nouveaux ministres arrivistes qui apparemment crevaient de faim avant d’être nommés.
Un nouveau foulard à Mme Salhi qui insulte les kabyles parce qu’elle est de père inconnu.
Une nouvelle casquette à Sidi Saïd qui déclare qu’il s’en va à cause d’un cancer non déclaré alors que c’est lui le cancer de la cause ouvrière et le traître à Benhamouda.
Un nouveau micro à Louisa Hanoune qui annonçait l’hécatombe pour mercredi avant de dire qu’elle s’était trompé de date. Parlant de date : nous sommes désormais en 2019. Bonne année quand même.

Voici en gros nos vœux pour 2019, quant au peuple, désolé, je n’ai rien à proposer…

Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :